Abécédaire de Pédiatrie
11e édition
ou "Comment éviter les grosses erreurs" en pédiatrie
Accueil
Avant-Propos
L'Abécédaire
A B C D E F G H I
L M N O P R S T V

Consultation pédiatrique
Les temps du médecin
Liens
Lectures
Recevoir un exemplaire
Rester informé
Version PDF
Auteurs

Anémie

Une anémie microcytaire discrète (jugée sur le chiffre d’hémoglobine) jusqu’à 12-18 mois est banale la plupart du temps (carence en fer) une anémie plus importante, ou de l’enfant plus âgé s’explore toujours : défaut d’apports, malabsorption, pertes de fer.

Questionner une adolescente anémique sur ses règles : abondance, durée, nombre de changes, changes la nuit.

Prévention de l’anémie du nourrisson : préparations pour nourrissons, de suite puis de croissance jusqu’à 3 ans, céréales pour bébé enrichies en fer vers 4-5 mois et jusqu’à 18-24 mois. Voir Lait. Attention, certains laitages pourtant « spécial bébé » ne contiennent pas de fer ! Lire les étiquettes...

Pas de traitement martial à l’aveugle devant une anémie vraie à 6 ans...

Les normes de la NFS et du VGM varient selon l’âge, par exemple : prédominance de lymphocytes chez le nourrisson sur la NFS (égalisation à 4 ans puis inversion), nombre de leucocytes supérieur à l’adulte. Chiffres inférieurs acceptables d’hémoglobine (de VGM) : 100 g/l (85) à 1 mois, 90 (77) à 2 mois, 105 (70) de 6 mois à 2 ans, 115 (75) de 2 à 6 ans.

chu-sainte-justine.org
pap-pediatrie.com (Pas à pas anémie chez l’adolescente)

mise à jour : 2013-04-10




Valid HTML5

haut de la page