Abécédaire de Pédiatrie
11e édition
ou "Comment éviter les grosses erreurs" en pédiatrie
Accueil
Avant-Propos
L'Abécédaire
A B C D E F G H I
L M N O P R S T V

Consultation pédiatrique
Les temps du médecin
Liens
Lectures
Recevoir un exemplaire
Rester informé
Version PDF
Auteurs

Angine

Soixante à 75 % des angines de l’enfant sont virales. Seules les angines à streptocoque Béta-hémolytique du groupe A (en dehors des exceptionnelles angines à gonocoque, anaérobies, ou de la diphtérie) se traitent par antibiotique. Il n’existe pas de critères cliniques permettant de distinguer une angine virale d’une angine bactérienne. Seul le test de diagnostic rapide permet de les différencier et de ne prescrire les antibiotiques que lorsque c’est nécessaire.
Le test rapide n’est pas recommandé au-dessous de 3 ans, où les angines sont le plus souvent virales.

Pas de prélèvement pour culture si le test rapide est négatif. Le traitement est efficace pour la prévention du RAA dans les 9 premiers jours de l’angine. Le traitement actuel repose sur une aminopénicilline 50 mg/Kg en deux prises pendant 6 jours ou éventuellement cefpodoxime 5 jours (macrolide en cas d’allergie : azithro, clarithro ou josamycine).
Les terrains à risque de RAA font l’objet de recommandations différentes ainsi que les angines atypiques pouvant évoquer une cause rare (diphtérie, gonocoque...).
La scarlatine se traite de la même manière, avec éviction scolaire les 48 premières heures d’antibiothérapie.

sfpediatrie.com
infectiologie.com

mise à jour : 2013-04-09




Valid HTML5

haut de la page