Abécédaire de Pédiatrie
11e édition
ou "Comment éviter les grosses erreurs" en pédiatrie
Accueil
Avant-Propos
L'Abécédaire
A B C D E F G H I
L M N O P R S T V

Consultation pédiatrique
Les temps du médecin
Liens
Lectures
Recevoir un exemplaire
Rester informé
Version PDF
Auteurs

Anorexie mentale

Pathologie quasi spécifique de l’adolescence, l’anorexie est un diagnostic clinique positif et non pas un diagnostic d’élimination : le tableau clinique est caractéristique et les symptômes relativement stéréotypés. Règle des « 4 A » : Adolescence, Anorexie, Amaigrissement, Aménorrhée, (sauf si hémorragie de privation d’une contraception). Mais les anorexies avant la fin, voire avant le début de la puberté deviennent plus fréquentes, dans ce cas le A d’Aménorrhée devient « Arrêt du développement pubertaire ».

L’anorexie mentale est une cause fréquente de l’amaigrissement brutal, le plus souvent d’une jeune fille (pré-) adolescente. La jeune fille a parfois des plaintes somatiques pour justifier sa perte d’appétit (dysphagie...), et souvent la famille met en avant des demandes multiples d’examens complémentaires. C’est au médecin d’éliminer une pathologie organique (Crohn, tumeur cérébrale...), mais aussi de savoir y penser et limiter les examens (cf. Parachute). Parfois, il n’y a pas de perte de poids en valeur absolue mais un infléchissement de la courbe de poids (courbe d’IMC +++)
Évolution d’autant plus favorable qu’une prise en charge médicale et Psychiatrique, incontournable, est mise en place rapidement.

L’anorexie mentale est une maladie grave, longue, qu’on ne doit pas laisser s’installer et face à laquelle il faut réagir rapidement. La famille en particulier doit être aidée à percevoir la gravité de la situation et la nécessité de la prise en charge psychiatrique, voire dans certaines situations une hospitalisation dans un service spécialisé.

Critères d’hospitalisation :

  • Psychiatrique : dépression sévère, risque suicidaire, crise familiale importante.
  • Somatique : Index de masse corporelle < 13 Kg/m2 (ou cinétique rapide de perte de poids), aphagie totale. Fréquence cardiaque au repos <40 ou > 90/min ; TA systolique < 80, température < à 35,5 ou > 38°C, malaises, épuisement, troubles de conscience. Tests paracliniques perturbés : pH, Na, K, TP, urée, créatinine, transaminases, NFS, ECG, CRP.

cps.ca (régimes chez l’adolescent)
cps.ca (troubles de l’alimentation)
chu-rouen.fr
has-sante.fr
pap-pediatrie.com (Pas à pas anorexie mentale)
pap-pediatrie.com (Pas à pas anorexie mentale de l’enfant pré pubère)

mise à jour : 2013-04-10




Valid HTML5

haut de la page