Abécédaire de Pédiatrie
11e édition
ou "Comment éviter les grosses erreurs" en pédiatrie
Accueil
Avant-Propos
L'Abécédaire
A B C D E F G H I
L M N O P R S T V

Consultation pédiatrique
Les temps du médecin
Liens
Lectures
Recevoir un exemplaire
Rester informé
Version PDF
Auteurs

Autisme

Affection caractérisée par des perturbations dans les interactions sociales, le comportement et la communication.

Diagnostic clinique, difficile mais qui devrait être fait avant 2 ans.
Chez le nourrisson : défaut d’anticipation ou de réponse aux stimuli maternels. Bébé trop sage, qui se manifeste peu. Insomnie « calme ». Regard peu expressif, visage sérieux, interrogations sur la poursuite oculaire.
Chez le petit enfant : peu de babil, absence de dialogue mère-enfant. Apparition d’activité de mains stéréotypées (jeux de mains devant les yeux). Absence d’intérêt pour les jouets, pour les autres enfants ou les adultes de l’entourage, regard « transparent ». Retard de langage ; s’il est présent il est souvent inadapté au contexte, souvent écholalique. Parfois les éléments nouveaux amènent un comportement agressif.
Les éléments positifs : Stéréotypies de balancement, d’agitation de mains, jeux répétitifs : ouvrir et fermer les portes, les lumières, faire rouler un objet.
Certains enfants ont un retard mental associé, mais pas toujours (syndrome d’Asperger)

Attention aux diagnostics différentiels, en particuliers la dysphasie grave, certaines anomalies génétiques ou troubles psychopathologiques.

Un avis pédopsychiatrique est impératif précocement. Des tests comportementaux existent. Un Centre de Ressource Autisme, peut faire cette évaluation y compris chez l’enfant très jeune. Un travail pluridisciplinaire est indispensable pour la prise en charge.

Aucun régime n’a fait la preuve d’une quelconque efficacité, mais internet en propose ! (Par exemple sans gluten et sans caséine.)

inforautisme.com
has-sante.fr

mise à jour : 2013-04-09




Valid HTML5

haut de la page