Abécédaire de Pédiatrie
11e édition
ou "Comment éviter les grosses erreurs" en pédiatrie
Accueil
Avant-Propos
L'Abécédaire
A B C D E F G H I
L M N O P R S T V

Consultation pédiatrique
Les temps du médecin
Liens
Lectures
Recevoir un exemplaire
Rester informé
Version PDF
Auteurs

Boiterie

Une boiterie se voit et s’entend ! Elle doit être distinguée d’un banal « trouble de la démarche » (comme par exemple « les Pieds qui tournent »). Le fil conducteur diagnostique de ce symptôme est représenté par l’âge de l’enfant.

  1. Une boiterie chez l’enfant de 3 ans à 7 ans est potentiellement le signe d’une pathologie sévère et oriente vers les Hanches, même si la douleur paraît plus distale (genou).
    ® Imagerie conseillée : radiographie du bassin de face, écho de hanches dans un second temps.
    La synovite aiguë transitoire (« rhume de hanche ») d’installation brutale est une pathologie fréquente et bénigne, rapidement résolutive qui nécessite le repos strict pendant quelques jours... Elle doit cependant faire éliminer une affection « concurrente » : l’ostéochondrite primitive de hanche (ou maladie de Legg Perthès Calvé). Au début, les deux tableaux peuvent être confondus, d’où la règle de recontrôler radiologiquement un rhume de hanche après quelques semaines d’évolution pour éliminer formellement l’ostéochondrite.
  2. Avant trois ans, contrairement à l’adage précédent, c’est rarement la hanche qui est en cause : rechercher plutôt une fracture sous périostée de la jambe ou toute autre cause traumatique (penser à une maltraitance).
  3. Entre 10 ans et 15 ans, c’est l’âge de l’épiphysiolyse fémorale supérieure, dont le diagnostic ne doit pas être méconnu car le traitement chirurgical est assez simple au début du glissement de la tête.
    ® Imagerie : bassin face + 2 hanches de profil +++
  4. Il n’y a pas d’âge pour faire une ostéite ou une arthrite. Penser aussi à la spondylodiscite. En y pensant toujours, on n’y pense jamais assez.
  5. Simulation : quel que soit son âge, un enfant est rarement un simulateur. Une boiterie est a priori le témoin d’une pathologie organique. Il ne cherche pas une prolongation d’arrêt de travail ; il est au contraire pressé de retourner à ses jeux !

Ne jamais banaliser. Dans tous les cas, importance de l’examen clinique :

  • Recherche d’une amyotrophie (à mesurer avec un centimètre de couturière ++),
  • Recherche d’une limitation des amplitudes articulaires (abduction et rotation des hanches)
  • Lecture avertie des clichés simples
  • Pas d’imagerie sophistiquée en première intention (IRM, scintigraphie, etc.).

facmed.univ-rennes1.fr
pap-pediatrie.com (Pas à pas boiterie)

mise à jour : 2013-04-10




Valid HTML5

haut de la page