Abécédaire de Pédiatrie
11e édition
ou "Comment éviter les grosses erreurs" en pédiatrie
Accueil
Avant-Propos
L'Abécédaire
A B C D E F G H I
L M N O P R S T V

Consultation pédiatrique
Les temps du médecin
Liens
Lectures
Recevoir un exemplaire
Rester informé
Version PDF
Auteurs

Croissance

La courbe de croissance de tout enfant doit être suivie régulièrement : poids, taille et périmètre crânien, reportés sur une courbe précise et adaptée à l’âge, transcrite dans le Carnet de santé systématiquement. Régulièrement veut dire (chez l’enfant en bonne santé) : tous les mois chez le petit nourrisson, 3 mois chez le plus grand nourrisson, 6 mois chez l’enfant. Les courbes de croissance ont été réactualisées en 2006 par l’OMS. Elles devraient remplacer les courbes que l’on retrouve dans les carnets de santé actuels.
Le déficit en hormone de croissance par exemple ne se voit que comme cela, avant que le retard ne soit trop important. La cassure de croissance est un excellent signe d’une pathologie en cours, d’autant plus sensible que l’enfant est plus jeune. Il est par exemple impossible de grossir quand on est nourrisson et malade.
Dépister le début d’Obésité tôt permet d’agir plus efficacement. De 2 à 20 ans, utiliser les courbes d’indice de masse corporelle.

La taille prime le poids : une cassure de taille confirme le caractère pathologique d’un retard ou d’une cassure de poids. Le PC prime les autres : une cassure de courbe de PC n’est jamais due à une dénutrition : penser à un problème neurologique avant tout.
Un nourrisson qui ne grossit pas maigrit.
Il devrait prendre entre 15 et 25 g par jour selon l’âge.

cdc.gov
who.int
pap-pediatrie.com (Pas à pas l’enfant qui ne grossit pas)
pap-pediatrie.com (Pas à pas petit et grands périmètres crâniens)
pap-pediatrie.com (Pas à pas dénutrition)

mise à jour : 2013-04-10




Valid HTML5

haut de la page