Abécédaire de Pédiatrie
11e édition
ou "Comment éviter les grosses erreurs" en pédiatrie
Accueil
Avant-Propos
L'Abécédaire
A B C D E F G H I
L M N O P R S T V

Consultation pédiatrique
Les temps du médecin
Liens
Lectures
Recevoir un exemplaire
Rester informé
Version PDF
Auteurs

Examens complémentaires

Il est nécessaire de tenir compte des particularités biologiques de l’enfant : numération formule, immunoglobulines, gamma GT, alpha-foetoprotéine, phosphatases alcalines, ferritine, dosages hormonaux, créatininémie... varient avec l’âge.
Pas d’examens ou traitements abusifs sur des normes erronées ! Exemple de traitements répétés par fer pour VGM normal pour l’âge, mais bas pour les normes adultes ... Voir à Anémie.

Pas d’examens systématiques, sans justification médicale ou sans conséquence thérapeutique ! La démarche commence par la clinique, se poursuit par des hypothèses éventuellement confirmées par des examens complémentaires pertinents. Chaque examen devrait répondre à une question précise : qu’est-ce que je recherche ? Quelles seront les implications pratiques ? Quelle irradiation ? Avec quelle urgence ?
Pas d’interprétation abusive sans prendre en compte la clinique.

Exemples :
Les éléments de l’ionogramme sanguin (souvent glycémie, urée) demandés souvent avec une NFS sont inutiles dans 99,9 % des cas chez l’enfant.
Pas de pHmètrie chez un enfant qui régurgite (sauf malaises du nourrisson).

En cas d’hépatite, demander sur le même prélèvement une sérologie hépatite A, si négative
AcHbc, si négative sérologie hépatite C et non tout à la fois... etc.
Voir aussi à Coproculture, Lavement baryté, Radiographies courantes, ASLO, Parapluie, Irradiation. Ne pas hésiter à demander une sérothéque lorsque vous faites prélever un enfant ; cela évitera parfois d’avoir à le repiquer. Celle ci est souvent faite systématiquement par les laboratoires quand le prélèvement est suffisant.

has-sante.fr

mise à jour : 2013-04-09




Valid HTML5

haut de la page