Abécédaire de Pédiatrie
11e édition
ou "Comment éviter les grosses erreurs" en pédiatrie
Accueil
Avant-Propos
L'Abécédaire
A B C D E F G H I
L M N O P R S T V

Consultation pédiatrique
Les temps du médecin
Liens
Lectures
Recevoir un exemplaire
Rester informé
Version PDF
Auteurs

Infection urinaire

  • ECBU inutile si bandelette négative aux leucocytes et aux nitrites, sauf tableau de pyélonéphrite aiguë (voir Pyélonéphrite).
  • Attention aux entérocoques : pas de nitrites et leucocyturie parfois faible
  • Le diagnostic d’infection urinaire repose sur un tableau clinique au moins compatible et un ECBU concluant : nécessité d’une bonne technique de recueil, si possible tube sous vide avec conservateur, leucocyturie supérieure à 10/mm3 et bactériurie supérieure ou égale 105 /ml (106/ml si recueil par poche, à éviter si possible, l04/ml si entérocoque, pyocyanique).
    Toujours corréler l’ECBU à la bandelette, réalisée en respectant le mode d’emploi
  • Échographie et cystographie rétrograde (échographie et débit-métrie mictionnelle simplifiée avec EMG périnéal chez une fille de plus de 6 ans).
  • Attention chez le nourrisson : évoquer l’infection urinaire en cas de fièvre isolée, d’altération de l’état général avec mauvaise courbe de poids, avec ou sans troubles digestifs.
Expérience vécue : prélèvements du premier jet sans toilette préalable, portés au laboratoire 3 heures plus tard !

afssaps.fr

mise à jour : 2013-04-09




Valid HTML5

haut de la page