Abécédaire de Pédiatrie
11e édition
ou "Comment éviter les grosses erreurs" en pédiatrie
Accueil
Avant-Propos
L'Abécédaire
A B C D E F G H I
L M N O P R S T V

Consultation pédiatrique
Les temps du médecin
Liens
Lectures
Recevoir un exemplaire
Rester informé
Version PDF
Auteurs

Lactose

Souvent accusé, rarement coupable ?

  • Sucre prédominant du lait de femme, il est utile au jeune nourrisson comme source d’énergie, il acidifie le contenu intestinal, accélère le transit et protège contre les infections intestinales.
  • Il n’existe pas d’allergie au lactose (mais le lactose vient du lait, possibles impuretés...).
  • Totalement à éviter dans la galactosémie, l’intolérance congénitale au lactose avec ou sans lactosurie (rarissimes).
  • Parfois à éviter dans l’intolérance secondaire aux diarrhées sévères, résections intestinales, atrophies villositaires, radio- ou chimiothérapies.
  • L’intolérance la plus fréquente est en fait la norme : l’inactivation physiologique de la synthèse de lactase est rare avant trois ans, dépendante de l’origine (rare chez les blancs avec un gradient nord-sud en Europe, fréquente chez les Asiatiques, Africains et Amérindiens). Manifestations cliniques : diarrhées acides, flatulences, douleurs abdominales. En général un verre de lait par jour ne cause pas de problèmes ; les yogourts sont mieux tolérés que le lait. Essai bref de régime sans lactose devant des troubles digestifs chez un buveur de Lait...

Diagnostic par recherche de sucre réducteur dans les selles, pH des selles, test respiratoire à l’hydrogène.

mise à jour : 2013-04-09




Valid HTML5

haut de la page