Abécédaire de Pédiatrie
11e édition
ou "Comment éviter les grosses erreurs" en pédiatrie
Accueil
Avant-Propos
L'Abécédaire
A B C D E F G H I
L M N O P R S T V

Consultation pédiatrique
Les temps du médecin
Liens
Lectures
Recevoir un exemplaire
Rester informé
Version PDF
Auteurs

Lyme

Exposition aux morsures de tiques associée à des manifestations cliniques : érythème chronique migrant de quelques jours à quelques semaines après la morsure, manifestations neurologiques ou rhumatologiques au stade secondaire, neurologiques au stade tertiaire. Il est décrit un syndrome « post Lyme » dans les maladies correctement traitées (asthénie, algies, troubles cognitifs).
Diagnostic clinique confirmé par sérologie à partir du stade secondaire.

Pas de sérologie chez les sujets asymptomatiques, les sujets exposés, les morsures de tique sans manifestations cutanées, l’érythème migrant typique.
Traitement du stade primaire : amoxicilline (recours, doxycycline au-delà de 8 ans), 14 jours (21 si signes extra cutanés). Suivi clinique, les signes cutanés peuvent persister plusieurs semaines sous traitement efficace.

Prévention : protection par vêtements longs et fermés, répulsifs (au-delà de 30 mois) en zone d’endémie. Examen par un adulte au retour de la promenade !
Retrait rapide du tique par moyen mécanique (pince), surveillance cutanée du site de morsure.
Pas de recommandation d’antibiothérapie préventive en cas de morsure, a discuter en zone de forte endémie, de morsures multiples, de long délai d’attachement du tique (>24h). Dans ce cas amoxicilline 10 jours.

maladies-a-tiques.com
invs.sante.fr
pap-pediatrie.com (Pas à pas morsure de tique)

mise à jour : 2013-04-09




Valid HTML5

haut de la page