Abécédaire de Pédiatrie
11e édition
ou "Comment éviter les grosses erreurs" en pédiatrie
Accueil
Avant-Propos
L'Abécédaire
A B C D E F G H I
L M N O P R S T V

Consultation pédiatrique
Les temps du médecin
Liens
Lectures
Recevoir un exemplaire
Rester informé
Version PDF
Auteurs

Malaise

Le malaise du nourrisson (accès de cyanose, pâleur, hypotonie, apnée) peut être le signe d’une pathologie aiguë grave et nécessite une hospitalisation immédiate pour exploration.

  • Première étape : Dépister les « faux malaises », interprétés par des parents inquiets (fausses routes banales, colère avec érythrose, pâleur de sommeil...).
  • Deuxième étape : existe-il une cause curable urgente à ce malaise (Fièvre, Invagination, intoxication (psychotropes par exemple), Convulsion, Hématome sous-dural...)
  • Troisième étape : malaise vrai inexpliqué, envisager des explorations (reflux, hypertonie vagale, trachéomalacie), traiter les anomalies, discuter une surveillance par moniteur.

Chez l’enfant plus grand, tout malaise survenant pendant l’effort nécessite une exploration cardiologique. En première intention, ECG de base, arrêt des efforts jusqu’à consultation semi-urgente en cardiopédiatrie. Malaise après l’effort : le plus souvent vagal, les explorations cardiologiques sont rarement positives.

pap-pediatrie.com (Pas à pas syncope de l’enfant)
pap-pediatrie.com (Pas à pas malaise du nourrisson)

mise à jour : 2013-04-09




Valid HTML5

haut de la page