Abécédaire de Pédiatrie
11e édition
ou "Comment éviter les grosses erreurs" en pédiatrie
Accueil
Avant-Propos
L'Abécédaire
A B C D E F G H I
L M N O P R S T V

Consultation pédiatrique
Les temps du médecin
Liens
Lectures
Recevoir un exemplaire
Rester informé
Version PDF
Auteurs

Obésité

Problème qui a pris une importance inquiétante dans les pays développés, pour des enfants prédisposés (facteur de risque majeur = obésité maternelle), avec des conséquences graves sur la santé physique et mentale (estime de soi, diabète type II, hyperlipémie...). Serait stabilisée actuellement en France. Le traitement de l’obésité constituée est très décevant. Outre la prédisposition génétique, le mode d’alimentation et l’activité physique sont de facteurs déterminants, souvent sous-tendus par des facteurs psychologiques.

Dépister l’obésité en complétant les courbes de croissance par la courbe d’index de masse Corporelle, craindre le rebond précoce d’adiposité.
Selon l’âge où elle est constatée, entre 30 (nourrisson) et 80 (adolescent) % des enfants obèses le resteront à l’âge adulte, beaucoup garderont des facteurs de risque métaboliques.

Une obésité chez l’enfant, isolée, sans cassure de courbe de taille ou syndrome dysmorphique, n’est pas une pathologie endocrinienne. Elle est d’origine nutritionnelle et génétique et liée au mode de vie, elle ne nécessite aucune exploration à visée étiologique.

Des examens explorant le métabolisme des glucides et lipides peuvent parfois être utiles, surtout en cas d’antécédents familiaux, ainsi que l’exploration du retentissement orthopédique, cardiaque ou respiratoire dans les obésités majeures.
Voir à Croissance.

Rôle important de la télévision chez l’enfant, diminuant l’activité physique et exerçant une pression vers des aliments déséquilibrés (appelés « nourriture pourrie », aux États-Unis), par la publicité et les messages subliminaux (friandises apparaissant dans les films). Une heure de plus en moyenne par jour devant la télévision augmente la prévalence de l’obésité de 2 %... Voir Audiovisuel.

Les clés de la prise en charge : stabiliser les surpoids de degré 1, faire diminuer les surpoids de degré 2, modifier durablement les habitudes alimentaires et l’activité physique en respectant l’équilibre psychologique.
Importance d’une équipe multidisciplinaire et d’une prévention plutôt que d’un traitement...

cps.ca
sfpediatrie.com
aly-abbara.com (calcul de l’IMC)
has-sante.fr
pap-pediatrie.com (Pas à pas)

mise à jour : 2013-04-09




Valid HTML5

haut de la page