Abécédaire de Pédiatrie
11e édition
ou "Comment éviter les grosses erreurs" en pédiatrie
Accueil
Avant-Propos
L'Abécédaire
A B C D E F G H I
L M N O P R S T V

Consultation pédiatrique
Les temps du médecin
Liens
Lectures
Recevoir un exemplaire
Rester informé
Version PDF
Auteurs

Pneumopathie

Fréquente chez l’enfant. ® La radiographie de face en inspiration est nécessaire pour le diagnostic, devant :

  • Un enfant fébrile avec râles crépitants, sous-crépitants, polypnée.
  • Un nourrisson avec fièvre inexpliquée, prolongée ou mal tolérée.
  • Un enfant avec toux fébrile persistante ou associée à une tachypnée
  • Suspicion de corps étranger (pneumopathies récidivantes).
  • Diagnostic différentiel entre bronchite et pneumonie

Difficile de déterminer l’étiologie mais deux tableaux principaux :
Fièvre élevée brutale avec altération de l’état général, douleurs thoraciques ou abdominales, crépitants, foyer systématisé unilatéral à la radio, hyperleucocytose à polynucléaires neutrophiles et CRP élevée : pneumocoque très probable, pouvant être détecté par prélèvement pharyngé, hémoculture, antigènes solubles. Le traitement est l’amoxicilline 80-100mg/kg 10 jours ou ceftriaxone IV Attention, apyrexie attendue en 72 h. Sinon, refaire une radio et rechercher une pleurésie purulente.

Tableau plus progressif, souvent toux persistante initialement fébrile, auscultation normale ou sibilants ou râles bilatéraux, foyers non systématisés ou bilatéraux à la Radio, biologie variable. Viral ou mycoplasme. Si > 3 ans, macrolides en première intention 14 j.

Attention :
Hospitaliser l’enfant de moins de 6 mois. Au-delà la prise en charge est ambulatoire. L’auscultation peut être normale

resclin.fr
basic.shsmu.edu.cn (antibiothérapie)
fmc.med.univ-tours.fr

mise à jour : 2013-04-10




Valid HTML5

haut de la page