Abécédaire de Pédiatrie
11e édition
ou "Comment éviter les grosses erreurs" en pédiatrie
Accueil
Avant-Propos
L'Abécédaire
A B C D E F G H I
L M N O P R S T V

Consultation pédiatrique
Les temps du médecin
Liens
Lectures
Recevoir un exemplaire
Rester informé
Version PDF
Auteurs

Pyélonéphrite aiguë à entérocoque

Diagnostic presque toujours tardif, et donc PNA grave, multifocale et souvent bilatérale, car :

  • Fièvre isolée (pas de signes urinaires)
  • Bandelette urinaire négative aux nitrites, et parfois aux leucocytes.

Une fièvre élevée, mal tolérée, inexpliquée, doit conduire à prescrire en urgence :

  • ECBU avec examen direct
  • Echographie-doppler, et, dans le doute, Uro-scanner
  • NFS-CRP (ou procalcitonine).

L’examen direct des urines (puis la culture), et l’imagerie rénale, sont les moyens de faire rapidement le diagnostic de PNA à Entérocoques, garantissant ainsi un traitement rapide et adapté (Amoxicilline+Aminoside IV initialement).
Se souvenir que le délai entre le début des symptômes et le début du traitement adapté, est le principal élément qui conditionne le risque de séquelles anatomiques et fonctionnelles rénales des PNA.

mise à jour : 2013-04-10




Valid HTML5

haut de la page