Abécédaire de Pédiatrie
11e édition
ou "Comment éviter les grosses erreurs" en pédiatrie
Accueil
Avant-Propos
L'Abécédaire
A B C D E F G H I
L M N O P R S T V

Consultation pédiatrique
Les temps du médecin
Liens
Lectures
Recevoir un exemplaire
Rester informé
Version PDF
Auteurs

Rachialgies

Il convient de rappeler qu’une scoliose idiopathique n’est pas douloureuse. L’existence de douleurs doit faire rechercher une étiologie particulière (tumeur, dystrophie rachidienne de croissance chez l’adolescent garçon ou spondylolyse L5 S1).

Dans 95% des cas ce sont des « douleurs de croissance ». La raideur est le signe essentiel d’organicité qui permettra de dépister les 5% restants.
C’est en recherchant la raideur qu’on évitera la pratique intempestive de ® radios, et qu’on ne ratera pas la spondylodiscite ou la tumeur...
La Scoliose douloureuse n’est jamais idiopathique et doit faire rechercher une cause tumorale, infectieuse ou neurologique

pap-pediatrie.com (Pas à pas)

mise à jour : 2013-04-10




Valid HTML5

haut de la page