Abécédaire de Pédiatrie
11e édition
ou "Comment éviter les grosses erreurs" en pédiatrie
Accueil
Avant-Propos
L'Abécédaire
A B C D E F G H I
L M N O P R S T V

Consultation pédiatrique
Les temps du médecin
Liens
Lectures
Recevoir un exemplaire
Rester informé
Version PDF
Auteurs

Les temps du médecin de l'enfant

15 jours

Quand ils viennent, c’est pour deux raisons : parfois un premier contact de routine, c’est bien, profitez pour faire part de votre programme pour l’enfant sain (dont les 20 examens médicaux obligatoires de la naissance à 6 ans). Attention aux premiers bébés : les mamans voient souvent des problèmes qui n’en sont pas, mais peuvent négliger de vrais signes anormaux.

Parfois c’est pour un problème que l’on vient vous voir, et il y en a à cet âge, du plus bénin (érythème « toxique », nez bouché, yeux qui coulent) au plus grave (insuffisance cardiaque).
Faites un examen complet de ce bébé tout neuf, palpez les pouls périphériques et le foie.
Voyez où en est le cordon. L’examen clinique des hanches doit être systématique, méthodique et pratiqué sur un bébé détendu. En cas d’ictère cherchez les signes de cholestase (urines foncées, selles décolorées = urgence !). Parlez du vaccin contre le Rotavirus et des autres vaccins à venir à partir de deux mois. Côté maman, veillez à la dépression du post-partum, au déroulement de l’allaitement. Les parents seront contactés directement en cas d’anomalie d’un des dépistages néonatals.

Au biberon, bébé boit environ 90 ml par 6 ou 7 de lait pour nourrisson.
Il prend 25 grammes par jour et a repris son poids de naissance depuis quelques jours.
Prescrivez la vitamine K en cas d’allaitement, la vitamine D dans tous les cas.
La pression artérielle est à 80 ±16/46±16 mmHg.
Le VGM est à 100, la ferritine normale peut être entre 200 et 300 ng/ml jusqu’à 6 mois. Les gamma GT peuvent atteindre 100 jusqu’à 5 mois, les leucocytes sont entre 6 et 17 giga/l, à prédominance de polynucléaires neutrophiles, les hématies 5 à 6 millions /mm3

Missions : 

3 mois

Le début des vaccinations se situe dans le 3e mois, l’âge du choix d’un mode de garde. Il vous faudra convaincre certains parents de l’intérêt et de l’innocuité du vaccin contre l’hépatite B : ils sont démontrés, le combat en vaut la peine !
C’est la fin de l’âge des coliques, vous connaissez...

Ne pas oublier l’examen clinique des hanches : la perception d’une instabilité est plus difficile que dans les premières semaines de la vie. Une limitation de l’abduction est facile à retrouver et doit conduire à la pratique d’une radiographie à la recherche d’une luxation de hanche.

Bébé tient sa tête et abandonne les réflexes archaïques, il sourit et vocalise. Pensez toujours au dépistage des anomalies sensorielles, aidez vous du carnet de santé. Un strabisme persistant appelle une consultation spécialisée, un larmoiement également ainsi qu’un antécédent familial ophtalmologique significatif. Il prend le sein ou 130 ml par 6, de lait pour nourrisson. Préparez la diversification après 4 mois (et non « le quatrième mois »), annoncez le passage du lait pour nourrisson au lait de suite.

Bébé prend environ 20 g par jour le deuxième trimestre. Surveillez le périmètre crânien jusqu’à 2 ans. Biologie (tous les laboratoires devraient donner des normes adaptées à l’âge de l’enfant) : le VGM est au- dessus de 80, les leucocytes entre 9 et 13 000 /mm3 jusqu’à 3 ans, à prédominance de lymphocytes jusqu’à 4 ans. Les protides sont à 55±10 de 1 à 6 mois. Les IgG : 2,8 à 6,3g/l. IgA 0,11 à 0,54. IgM 0,36 à 1,20. De 0 à 3 mois. 

Missions : 

6 mois

Les progrès psychomoteurs sont fulgurants. Il prend environ 15 grammes par jour le troisième trimestre. Les virus commencent à attaquer. Les bronchiolites à VRS et gastroentérites à Rotavirus sont peut-être passées par là ou viendront peut-être en hiver. Bébé a un ou deux repas diversifiés, avec légume et viande. S’il n’est pas allaité, il est passé au lait de suite après 4-5 mois, et deux repas sont à base de lait. S’il est allaité, la diversification est à mener. Il vous faudra guider la mère pour un sevrage progressif. Faites le bilan du risque carieux et le cas échéant le bilan fluoré (eaux de boisson, eau de préparation du biberon), pour prescrire du fluor. En l’absence de risque, un dentifrice pour enfant suffit.

Pas de vaccin à cet âge sauf en cas de retard dans le programme.
La pression artérielle est à 89±29/60±10 jusqu’à 1 an. Le VGM est au-dessus de 77, la ferritine entre 30 et 60 jusqu’à 16 ans. Le fécalogramme normal trouve 0,1 à 0,4 g d’azote et 0,8 à 2,4 g de lipides/24h de 6 à 24 mois

Missions 

9 mois

Il est temps de conseiller un tour complet de la maison en prévision des bêtises qu’il va expérimenter, à 4 pattes puis en marchant. Le vaccin rougeole, oreillons, rubéole est conseillé en cas de séjour en collectivité, s’il est fait à 9 mois, pensez au rappel entre 12 et 15 mois. L’alimentation est diversifiée, L’allaitement peut se poursuivre deux fois par jour. Il restera chez l’enfant non allaité ou après le sevrage au moins un demi-litre de lait de suite puis de croissance jusqu’à 3 ans (leur composition étant proche, le lait de suite peut aussi être utilisé jusqu’à 3 ans). Les petits morceaux peuvent être introduits, selon les capacités de mâcher et de déglutir, le fromage également. Commencez la lutte contre les grands déséquilibres alimentaires de l’enfant au-delà d’un an, et surtout contre le lait de vache.

Il est utile à cet âge d’avertir sur les manoeuvres à faire en cas d’inhalation de corps étrangers (voir abécédaire).
Faites le point sur la tétine, sur le sommeil. Traquez les biberons d’eau sucrée. Les testis des garçons sont-ils en place ? Prévoyez une consultation spécialisée en cas d’ectopie, dès le diagnostic en cas d’anomalie associée de la verge. Encore et toujours....l’examen des hanches.

Le VGM est au-delà de 70. Les protides : 65±8 de 6 mois à 5 ans. Les IgG : 3,85 à 8,6g/l. IgA 0,16 à 0,82. IgM 0,49 à 1,62. 

Missions 

18 mois

Il marche, il court, il explore et n’a aucun sens du danger. Un retard de la marche doit faire rechercher une luxation congénitale de hanche....il y en a encore beaucoup en France ! Prévention et sécurité à conseiller... Rassurez vis-a-vis du genu valgum, des pieds qui tournent. Parlez éducation, il est temps ! Bébé teste son pouvoir de résistance à la volonté des parents. Bébé doit dormir dans sa chambre et si possible avoir abandonné la tétine. Il reçoit 4 repas dont un seul avec de la viande. Il croque de petits morceaux de fruits. Les légumes sont moins mixés, selon sa tolérance. Il ne reste pas de grandes restrictions alimentaires, en dehors de l’arachide. Les déséquilibres alimentaires sont très fréquents à cet âge : excès de protéines, défaut de lipides et excès de sucres. Il est temps de faire les rappels de vaccins. Le vaccin contre rougeole, oreillons, rubéole a certainement été déjà fait, et refait si la première injection a été faite à 9 mois. Un rappel est prévu avant 24 mois si la première injection a été faite entre 12 et 15 mois. Si l’enfant ne dit aucun mot, c’est un signe d’alerte pour une anomalie sensorielle ou du développement. Il n’est en général pas encore prêt pour être propre : déconseillez les contraintes dans ce domaine. C’est l’âge du colon irritable de l’enfant : diarrhée chronique avec croissance parfaite. Pas besoin d’examens, rectifier le régime et prendre patience.

Le VGM est au-delà de 74 jusqu’à 4 ans. Le cholestérol total est à 1,55 g/l ±0,5, les triglycérides à 0,56 (0,29-0,99) chez le garçon, 0,64 (0,34-1,12) chez la fille de 1 à 4 ans. 

Missions 

24 mois

C’est un grand... évaluez son développement psychomoteur, sensoriel, son langage (valeur d’alerte de l’absence d’association de mots). Discutez éducation, c’est une étape décisive.
Le rappel contre la rougeole, oreillons et rubéole est fait. Abordez le rapport à l’alimentation, l’âge où il aime les nouveautés et l’âge où il va tout refuser. Pensez toujours sécurité, surveillez toujours la croissance comme vous le ferez jusqu’à son terme. Prenez l’habitude de suivre sur une courbe l’indice de masse corporelle. Vérifier les dents, conseillez une consultation de dentiste quand elles seront là toutes les 20. Refaites le bilan du fluor ingéré (boisson et dentifrice). N’hésitez pas à porter le diagnostic d’asthme du nourrisson au-delà de 3 épisodes de dyspnée avec sibilants, et de traiter en conséquence.

La pression artérielle est à 99±25/64±25. Les IgG : 5,6 à 12,6g/l. IgA 0,27 à 1,35. IgM 0,60 à 2. 

Missions 
mise à jour : 2013-04-09 14:59:51



Valid HTML5

haut de la page