Qu’est ce que c’est que l’avortement?

Une IVG consiste à interrompre une grossesse après mûre réflexion de la patiente, dont les raisons et motifs sont propres à cette dernière (personnels, économiques, accidents de contraception…).

Comment définir l’avortement ?

Interruption prématurée de la grossesse. (On distingue plusieurs formes d’avortement : l’avortement spontané [couramment appelé fausse couche], dû à une maladie ou sans cause connue, et l’avortement provoqué.

Quels sont les différents types d’avortement ?

Il existe deux méthodes d’IVG : l’IVG médicamenteuse et l’IVG chirurgicale (ou instrumentale). La femme enceinte doit avoir une information détaillée sur ces deux méthodes et choisit, avec son médecin ou une sage-femme, la plus adaptée à sa situation.

Quel est le but de l’avortement ?

La loi (article L. 2212-1 du Code de la santé publique) permet à toute femme enceinte qui s’estime placée dans une situation de détresse de demander à un médecin l’interruption de sa grossesse, qu’elle soit majeure ou mineure . Seule la femme concernée peut en faire la demande.

Quand parle T-ON d’avortement ?

Classification des avortements

Type Définition
Précoce Avortement, avant 12 semaines de gestation
Tardif Avortement entre 12 et 20 semaines gestation
Spontané Avortement non provoqué
Induite Interruption de grossesse pour raisons médicales ou choix personnel
C\'EST INTÉRESSANT:  Question fréquente: Comment bien nettoyer le cou d'un bébé?

Qui a créé l’avortement ?

Anna Maria Sibylla Merian (1647-1717), au retour de son voyage au Suriname, rapporte, concernant Caesalpinia pulcherrima, que « les esclaves indiennes et africaines utilisent les graines de cette plante pour avorter, afin que leurs enfants ne naissent pas esclaves, comme elles » (1705).

Quel type d’avortement choisir ?

Quels critères pour choisir le mode de l’IVG ? La méthode « médicamenteuse » est réalisable si la grossesse a un terme inférieur à 49 jours d’aménorrhée (7 SA). Pour tout terme supérieur à 7 SA, une IVG « chirurgicale » sera théoriquement réalisée.

Quels sont les risques d’un avortement ?

Il existe des risques d’hémorragie, d’infection, d’échec, d’effets secondaires des différents traitements médicamenteux (douleurs, nausées, vomissements) pour l’IVG médicamenteuse.

Est-ce que l’avortement peut rendre stérile ?

L’IVG (interruption volontaire de grossesse) par médicaments ne nécessite aucune manipulation chirurgicale dans plus de 95 % des cas, donc le risque de complications pouvant affecter votre fertilité est extrêmement faible.

Quels sont les signes de menace d’avortement ?

Signes et symptômes

Menace d’avortement ou grossesse arrêtée : saignements minimes, douleurs pelviennes, col fermé. – Avortement en cours : saignements plus ou moins abondants, douleurs abdomino-pelviennes, contractions utérines, expulsion de produits de conception, col ouvert.

Comment se passe un avortement précoce ?

Plusieurs médicaments peuvent également être prescrits, seuls ou en association, pour interrompre une grossesse à ses débuts. Cette interruption, appelée avortement médicamenteux, fait appel à des hormones : prostaglandines et/ou mifépristone (ou antiprogestérone, souvent appelée RU486), et/ou au méthotrexate.

Comment être sûr que l’IVG a fonctionné ?

L’indispensable consultation de suivi post-IVG

C\'EST INTÉRESSANT:  Ta question: Qu'est ce qu'il faut pour l'arrivée de bébé?

Une visite de contrôle est indispensable dans les 14 à 21 jours après l’intervention (IVG médicamenteuse ou chirurgicale). Elle permet de : s’assurer de l’interruption effective de grossesse.

Merveilleux enfants